La Scolarisation des enfants Roms

  • Tue 01 Oct 2013
  • AF Jersey
  • French classesProject

La Scolarisation des enfants Roms

By Stephen Higginson

Il y a moins de dix pour cent des enfants Roms qui sont scolarisés en France actuellement. C’est une situation qui concerne les autorités françaises ainsi que l’union européenne.

L’une des solutions à ce problème est de séparer les enfants Roms des autres enfants mais est-ce une solution dérangeante ? Pour ceux qui disent « oui », ils focalisent, peut-être, sur le besoin d’intégration des Roms. Si on commence avec les plus jeunes, on a plus de chance de mettre tous les enfants dans une seule classe et donc, dans notre société plus tard dans leurs vies.

Il y a un inconvénient avec le niveau des classes car avec un arrangement comme ça, il n’y aurait qu’un seul niveau d’apprentissage. Les étudiants les plus intelligents souffriraient d’un manque de défis et, par conséquent, il y aurait un gaspillage de talent/opportunités pour les Roms.

En revanche, la ségrégation pourrait une bonne chose pour les enfants Roms dont la plupart n’ont rien à faire avec les sociétés qui les entourent. Avec ce dispositif, les enseignants parleront dans leur langue maternelle, une situation qui aidera tous les élèves. Aussi, les cahiers pourraient être écrits en Roumain. L’intégration pourrait se passer dans le temps pour les élèves plus avancés mais on ne doit pas oublier de prendre en compte des individus qui sont touchés dans un mélange- un grand Rom de 15 ans dans une classe des enfants de 13 ans pourrait avoir un effet nuisible pour la classe. Mais si l’enfant est doux dans son caractère alors ils peuvent travailler ensemble pour l’avancement de tous les enfants.

Liens

Ministère de l’Education

Exemple à Bobigny (93)

comments powered by Disqus