Sélection littéraire du mois : Philippe Claudel

  • Mon 27 Nov 2017
  • AF Jersey

Si les romans de Philippe Claudel peuvent paraître sombres, c’est parce qu’à l’instar des hommes, son écriture n’est ni toute noire ni toute blanche, mais plutôt grise : l’un de ses grands romans se nomme d’ailleurs « Les Âmes grises ». A l’aide de sa plume, il s’intéresse aux tourments de l’âme humaine, et essaye de mettre des mots sur ce qui peut pousser les hommes à agir comme ils le font. Claudel nous livre ses réflexions sur le temps qui passe, la mort, la haine de la différence ou encore la guerre et la destruction de l’homme par l’homme, avec une écriture remarquable et très précise.

Diplômé en lettres, en histoire de l’art mais aussi en histoire-géographie, Philippe Claudel donne aussi des descriptions très honnêtes des époques où il situe ses histoires: dans « Les âmes grises », il s’agit de la Première Guerre mondiale; dans « Le Rapport de Brodeck », de la Seconde Guerre mondiale. L’Est de la France inspire beaucoup Claudel, originaire de cette région restée chère à son cœur. Cela dit, ses analyses des tréfonds de l’âme humaine vont au-delà d’un cadre spatio-temporel défini, et chacun peut s’y identifier.

Ecrivain depuis 1999, enseignant, Philippe Claudel est aussi réalisateur et directeur d’éditions. A la bibliothèque de l’Alliance Française, vous pouvez retrouver son grand roman « Les Âmes grises », sorti en 2003. Il en existe une adaptation cinématographique, du même nom.

comments powered by Disqus